POURQUOI DOS À LA ROUTE ?

73%

DE
TENSION
EN MOINS
SUR LE COU1

Chez Joie, la sécurité des enfants est notre priorité. C'est pourquoi nous avons travaillé avec des médecins et des experts de la sécurité à travers le monde pour mieux comprendre les effets d'un accident de voiture sur le corps d'un enfant en pleine croissance. Ils nous ont confirmé que voyager dos à la route aussi longtemps que possible, est la solution la plus sûre. Quand un enfant est placé dos à la route, le siège auto absorbe la plus grande partie de l'impact, protégeant ainsi la tête, la nuque et la colonne vertébrale. Avec une efficacité améliorée de 73% par rapport à une position face à la route.1

LES RAISONS DE RESTER DOS À LA ROUTE

CHAUD DEVANT !

La plupart des accidents surviennent à l'avant du véhicule en choc frontal ou latéral

FACE À LA ROUTE : DANGER

Le corps de l'enfant est projeté vers l'avant, ce qui peut causer des blessures graves

DOS À LA ROUTE : SÉCURITÉ

Le corps de l'enfant est protégé par le siège auto qui absorbe le choc : comme dans un cocon

DANS LES FAITS

LES IMPACTS

Dans la majorité des accidents graves, la collision a lieu à l'avant du véhicule. On rappelle que si 62% des chocs sont frontaux, les 25% de chocs latéraux sont aussi en majorité situés à l'avant.2

DANS LES FAITS

FACE À LA ROUTE

Face à la route, l'enfant est propulsé vers l'avant, hors de la protection apportée par son siège auto.

Alors que son corps est retenu par le harnais, les membres et la tête de l'enfant, devenue extrêmement lourde, sont propulsés vers l'avant entraînant une forte tension au niveau du cou.

DANS LES FAITS

DOS À LA ROUTE

Lors d'un choc frontal, l'enfant est plaqué dans son siège auto qui absorbe l'impact en répartissant la pression sur l'intégralité du corps.

Cela ne protège pas uniquement l'enfant contre les éventuelles projections de débris, mais également contre une tension trop forte sur son corps qui n'est pas encore assez résistant.

LES ÉTUDES LE CONFIRMENT

“…très peu de voitures impliquées dans des accidents graves ont subi des chocs par l'arrière (5%) contrairement à l'avant (62%) ou aux côtés (25%).”2

- Traduit de l'article du National Highway Traffic Safety Administration. Traffic safety facts 1995. (DOT-HS-808-471.) Washington, DC: US Department of Transportation, 1996.

“Lorsque l'enfant est installé dans un siège auto face à la route, un choc frontal propulse la tête de l'enfant vers l'avant au-delà du siège auto, limitant ou annulant ainsi les protections latérales offertes par ce siège.”3

- Traduit de l'article de B Henary, C P Sherwood, J R Crandall, R W Kent, F E Vaca, K B Arbogast, M K Bull Injury Prevention 2007;13:398-402. Doi: 10.1136/ip.2006.015115

Les nouveaux-nés et jeunes enfants circulant face à la route sont beaucoup plus exposés que les adolescents ou adultes aux risques de traumatismes au niveau du cou à cause de leur tête qui est proportionnellement plus grosse et de leurs cervicales pas assez développées ce qui entraîne une plus forte tension sur la moelle épinière cervicale au moment d'un choc frontal.”4

- Traduit de l'article de Stalnaker RL. Spinal cord injuries to children in real world accidents. Child Occupant Protection 2nd Symposium. Warrendale, PA: Society of Automotive Engineers (SAW 933100), 1997:173-83.

“Un siège auto dos à la route réduit de plus de 80% le risque de traumatisme suite à un choc frontal contrairement à un siège auto face à la route avec un harnais, car la pression exercée par l'impact est répartie sur tout le corps.”5

- Traduit de l'article du VTI — Swedish Road and Transport Research Institute (Rapport 489A, 2003)

“Dans un siège auto dos à la route, la tête, le cou, et la colonne vertébrale restent parfaitement alignés, et la pression de l'impact est répartie sur tout le corps.”6

- Traduit de l'article d'Elizabeth A Watson, 1 Michael K Monteiro2 Cite this as :BMJ 2009;338:b1994 doi:10.1136/bmj.b1994

“…les enfants subissent moins de traumatismes graves dans un siège auto dos à la route que dans un siège auto face à la route.” Il est “estimé que le risque de blessures graves de nos enfants est réduit de 75% dans un siège auto dos à la route.”7

- Extrait et traduit de l'article suivant : http://www.nhs.uk/news/2009/06June/Pages/CarSeatWarning.aspx publié dans le British Medical Journal

LA PROTECTION POINT PAR POINT

un impact dos à la route comparé à un impact face à la route

70% de risques en moins de traumatisme crânien1

73% de tension en moins sur le cou1

34% d'effet de rotation en moins sur le cou1

LA SÉCURITÉ EN DÉTAILS

Alors qu'il serait plus sûr pour les adultes de voyager dos à la route, le corps fragile et en pleine croissance des jeunes enfants rend d'autant plus important pour leur sécurité d'être installés dos à la route.

TRAUMATISMES LES PLUS COURANTS

À la suite d'un accident, les blessures les plus graves et courantes pour les nouveaux-nés et jeunes enfants, sont les traumatismes crâniens. Ceci est dû au fait qu'ils ont un un crâne surdéveloppé proportionnellement au reste de leur corps.8

EN PLEINE CROISSANCE

Dans les faits, le crâne n'est complètement développé qu'à l'âge de 20 ans. Le crâne des enfants est particulièrement souple et malléable : ceci le rend plus exposé aux risques de blessures.8

LOURD ET FRAGILE

D'autant plus que le poids de la tête d'un enfant représente environ 25% de son poids total (contre seulement 6% chez l'adulte). La musculature fragile d'un enfant n'est pas faite pour supporter plus de poids sur sa tête et son cou.8

PETITES VERTÈBRES

La colonne vertébrale d'un enfant est souple. Ses vertèbres n'ont pas atteint le stade où elles deviennent la solide colonne vertébrale d'un adulte.8

FAQ : VOS QUESTIONS, NOS RÉPONSES

DOS OU FACE À LA ROUTE ?
De nombreux médecins, pédiatres et experts de la sécurité des enfants en voiture répondent à toutes vos interrogations.

Si je mets mon enfant dos à la route, où va-t-il mettre ses jambes ? Ça me paraît dangereux et inconfortable.

La réponse du médecin :
Il est plus facile de soigner une jambe cassée qu'une colonne vertébrale brisée.

Dans les faits :
Contrairement à ce que l'on pourrait croire, il y a plus de blessures au niveau des jambes quand les enfants sont placés face à la route. En effet lors d'un impact dans cette position, les jambes sont projetées vers l'avant et viennent cogner dans le siège avant entraînant souvent une fracture.

Source : Hôpital des enfants de Philadelphie, Centre de prévention des blessures. http://www.chop.edu/carseat

Comme je ne peux pas voir le développement de la colonne vertébrale de mon enfant, comment savoir quand est-ce que je peux le passer face à la route en toute sécurité ?

La réponse du médecin :
Bien que vous ne puissiez pas voir son développement, la colonne vertébrale se forme lors des premières années de la vie de l'enfant. La croissance de chaque enfant est unique. Mais conformément à ce que prévoit la nouvelle norme i-Size ECE R129/00, les enfants doivent rester dos à la route jusqu'à au moins 15 mois. La plupart des experts de la sécurité routière recommandent d'aller plus loin et de rester dos à la route jusqu'à 4 ans comme c'est le cas en Suède.

Dans les faits 1 :
Les médecins comparent la tête et la colonne vertébrale d'un enfant à une pomme et sa tige. Une façon surprenante, mais très parlante d'expliquer à quel point le cou d'un enfant est frêle et fragile comparé à la taille et au poids de sa tête.

Dans les faits 2 :
Bien que la colonne vertébrale d'un adulte soit plus développée et la tête mieux proportionnée au corps, que celles d'un enfant, les adultes seraient aussi plus en sécurité dos à la route !

Source : Centre de recherche et de prévention des blessures de l'hôpital des enfants de Philadelphie. http://www.chop.edu/carseat

Certains parents laissent-ils vraiment leurs enfants dos à la route jusqu'à 4 ans ? Comment est-ce possible ?

La réponse des experts :
La réponse des experts : Oui ! Ils le font. En réalité, en Suède les enfants doivent circuler dos à la route jusqu'à 4 ans depuis plus de 30 ans.

Dans les faits :
Selon Thomas Turbell, “plus d'un million de sièges auto dos à la route sont utilisés en Suède, et nous n'avons pas de cas connu où un enfant placé dans un siège auto dos à la route ait subi de graves blessures suite à un choc frontal.” http://www.carseat.se/rearfacing/rear-facing-basics

Est-ce qu'il sera facile d'installer mon enfant dans ma voiture dos à la route ?

La réponse des experts :
Il est aussi facile d'installer un enfant dos à la route que face à la route. D'autant plus que vous ne serez pas gêné par la portière de la voiture.

Dans les faits :
Nous l'avons vérifié. Les experts ont raison ! Essayez.

Mais mon enfant ne pourra plus interagir avec nous dos à la route ?

La réponse des experts :
La sécurité est plus importante que l’interaction sociale.

Dans les faits :
Le développement des capacités d’interaction sociale des enfants passe à travers plusieurs types d'échanges verbaux et auditifs. De plus ils ont de nombreuses interactions en dehors des trajets en voiture. Cependant, rien ne vous empêche de continuer à parler, chanter, jouer et discuter sans avoir de contact visuel.

Mes amis ont déjà tous mis leurs enfants face à la route. J'ai l'impression qu'il est temps de tourner le mien. Il a l'air assez grand.

La réponse des experts :
Il est très compréhensible d'être impatient de voir son enfant grandir, se développer et progresser. Cependant, passer votre enfant face à la route est bien la seule chose que vous devriez retarder le plus possible.

Dans les faits :
Vous pouvez être un avant-gardiste et un avocat de la sécurité en étant le premier parmi vos amis à laisser son enfant dos à la route. Peut-être qu'ils vont vous suivre et, eux-aussi, laisser leurs enfants dos à la route plus longtemps. Vous pourriez jouer un rôle important en sensibilisant vos amis et diffusant un message de sécurité qui peut sauver la vie de plusieurs enfants.

PRÊT À VOYAGER À L'ENVERS ET CONTRE TOUT ?

Découvrez les sièges auto Joie utilisables dos à la route jusqu'à 18 kg soit environ 4 ans.

spin 360

i-Anchor® Advance

every stage™

stages™

steadi™

tilt™

SOURCES

Cliquez sur “En savoir plus” pour voir les sources qui nous ont aidé à nous informer sur les avantages de voyager dos à la route :

1 Tests internes ECE avec des mannequins Q1.5. Basés sur les performances moyennes des sièges Joie dos et face à la route.

2 Institut national de la sécurité routière. Statistiques de la sécurité routière 1995. (DOT-HS-808-471.) Washington, DC: US Department of Transportation, 1996.

3 B Henary, C P Sherwood, J R Crandall, R W Kent, F E Vaca, K B Arbogast, M J Bull Injury Prevention 2007;13:398-402. Doi: 10.1136/ip.2006.015115

4 Stalnaker RL. Spinal cord injuries to children in real world accidents. Child Occupant Protection 2nd Symposium. Warrendale, PA: Society of Automotive Engineers (SAE 933100), 1997:173-83.

5 VTI — Institut de recherche des routes et transports suisse (Rapport 489A, 2003)

6 Elizabeth A Watson, 1 Michael J Monteiro2 Extrait de : BMJ 2009;338:b1994 doi:10.1136/bmj.b1994

7 http://www.nhs.uk/news/2009/06June/Pages/CarSeatWarning.aspx extrait d'une étude publiée dans le British Medical Journal

8 Centre de recherche et de prévention des blessure de l'hôpital des enfants de Philadelphie. http://www.chop.edu/carseat

Bienvenue chez Joie. Nous combinons les meilleures normes de design, conception et sécurité avec des matériaux durables et adaptés aux enfants, pour créer des produits qui rendent la vie de famille plus simple et amusante.
Bring the Kids™ - Share the joy at joiebaby.com
  • Rejoignez nous sur :
  • Facebook
  • Pinterest
  • Twitter
  • Instagram
  • YouTube

©2016 Joie International Co., Limited. Tous droits réservés.